Les jeunes boudent-ils le projet d’indépendance?

Depuis le tournant des années 2000, la mobilisation des jeunes autour du projet d’indépendance du Québec semble de plus en plus difficile. Les jeunes ne semblent plus voir l’indépendance comme une solution aux problèmes actuels du Québec. Le Parti québécois, nourri par la jeunesse pendant plusieurs décennies, n’obtient plus aujourd’hui le soutien des nouvelles générations. Les jeunes auraient-ils tourné le dos au projet d’indépendance ? Aux dernières élections, ces derniers ont pourtant été nombreux à soutenir Québec solidaire, un parti souverainiste. L’appui des jeunes à la souveraineté ne serait-il alors qu’en phase de mutation ? Devrait-on envisager de nouvelles façons de mobiliser les jeunes autour du projet d’indépendance ? Les IPSO se penchent sur ces questions lors d’une soirée débat.

Animation : Jean-Philippe Meloche, professeur à l’École d’urbanisme et d’architecture de paysage de l’Université de Montréal et secrétaire des IPSO.

Exposés de :

– Claire Durand, professeure, département de sociologie, Université de Montréal

– Paul St-Pierre Plamondon, avocat, auteur de Oser repenser le PQ

– Valérie-Anne Mahéo, chercheure invitée, département de sciences politiques, Université de Montréal

Date et heure : le mardi 26 février 2019, à 19 heures
Lieu : Société St-Jean-Baptiste, Maison Ludger-Duvernay, 82, rue Sherbrooke ouest (coin St-Urbain)

Entrée libre… mais les contributions volontaires sont appréciées

Pour renseignements : Anne Michèle Meggs (lesipsoquebec@gmail.com)

print

Article précédent